/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

 L’ancien ministre de jeunesse et des sports sous le règne du feu Général Lansana et ancien directeur du fond minier, de la caisse nationale de sécurité sociale et actuel président de l’Alliance des forces de l’avenir de Guinée (AFAG), le puissant homme de Kaloum, Baidy Aribot a été auditionné ce mardi par le doyen des juges du tribunal de première instance de Kaloum.

Une audition qui a durée une dizaine de minute ce mardi au tribunal de première instance de Kaloum. Une audition perturbée par une puissante mobilisation des femmes de Kaloum et de certains leaders politiques de l’opposition comme Mouctar Diallo des Nouvelle Forces Démocratiques (NFD) venus soutenir Baidy Aribot.

Juste après son audition, Baidy Aribot a déclaré ceci à la presse : « J’ai répondu à la convocation du juge d’instruction sur une affaire civile qui ne me concerne pas. Je le dis parce que c’est une affaire purement privée où certaines personnes mal intentionnées voulaient nuire à ma réputation et qui sont tapis dans l’ombre du côté du palais de Sékoutouréyah. Et en fait, qui sont en train de créer des faux problèmes non seulement à l’image du pays mais aussi aux citoyens que nous sommes » déclare-t-il, avant de poursuivre : « Des gens très mal intentionnés sont venus voir le procureur pour qu’il me traite de tous les noms » termine Baidy Aribot .

Interrogé par la presse, le président des nouvelles forces démocratiques Mouctar Diallo présent ce mardi au tribunal de première parle de harcèlement politique de la part d’Alpha Condé parce que selon lui Baidy Aribot n’a pas accepté de rejoindre la mouvance présidentielle pour éventuellement jouir de la popularité de ce dernier pour récupérer l’électorat de Kaloum lors des futures échéances électorales.

Ce mercredi, nombreux sont ceux qui pense que Baidy Aribot paye son refus d’appartenir au RPG arc-en-ciel d’Alpha Condé et son préférence à l’opposition guinéenne. Une Opposition que Baidy Aribot a rencontrée mardi soir à travers son le chef de fil Cellou Dalein Daillo de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).

 

koaci.com

Commenter cet article