/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

Sept enfants et adolescents, accusés d'avoir participé le 3 avril à un rassemblement interdit pour l'accueil de l'opposant guinéen Cellou Dalein Diallo, ont été condamnés hier à Conakry à une amende de 50 euros (32.800 frs Cfa) chacun pour "attroupement illégal", selon des sources concordantes.


Ces sept accusés, dont l'âge varie de 8 à 17 ans, ont été jugés par le tribunal pour mineurs de Kaloum (centre-ville de Conakry), ont indiqué à l'Afp une source judiciaire et la famille de l'un d'eux sous couvert d'anonymat.


Ils ont été condamnés à payer chacun 500.000 Francs guinéens (32.800 frs Cfa), selon ces sources.


Ils avaient été arrêtés en même temps que plusieurs dizaines de partisans de M. Diallo, qui s'étaient rassemblés à l'appel de son parti, l'Union des forces démocratiques de Guinée (Ufdg), à l'occasion du retour en Guinée de cet opposant après une longue absence. Ce rassemblement avait été dispersé par les forces de l'ordre, arguant qu'il était interdit.


Selon une source médicale, la répression a fait au moins un mort et 27 blessés dont 8 par balles.  L'opposition et des Ong ont donné un bilan de quatre morts. "Trois des enfants" jugés à Kaloum "ont été injustement arrêtés le 3 avril parce qu'ils chauffaient du thé devant ma concession. C'est lorsqu'ils ont vu les gendarmes pourchasser les militants de l'Ufdg qu'ils sont rentrés dans ma cour, c'est là qu'ils ont été arrêtés, bastonnés avant d'être embarqués par les forces de l'ordre", a affirmé un membre de la famille d'un mineur.


Avant ces sept mineurs, 60 partisans de M. Diallo avaient comparu séparément pour "manifestations et attroupements illégaux" devant deux tribunaux de Conakry, qui ont rendu leur jugement le 12 avril. A Dixinn, sept accusés ont été condamnés à un an de prison ferme, 17 à six mois de prison avec sursis et 1 million de Francs guinéens (65.600 frs Cfa) d'amende. 17 avaient été relaxés.


Commenter cet article