/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba&Afp

http://www.mirinet.com/spcia/guinee.gif

 

 

Une vingtaine de représentants des forces politiques et de la société civile guinéennes ont signé vendredi à Rome un
"Appel pour l'avenir de la Guinée" afin d'accompagner la transition démocratique dans ce pays, a constaté un journaliste de l'AFP.
Les 22 délégués représentant le Conseil national de la Transition (CNT, parlement provisoire, ndlr), les trois grands blocs politiques du pays, les syndicats et le patronat ont également paraphé, à l'issue d'une semaine de discussions sous les auspices de la communauté catholique Sant'Egidio, un "Accord politique global".

"Nous retournons dans notre pays avec deux documents importants (...) après avoir travaillé autour d'un seul objectif: la paix et l'unité nationale", s'est félicité le vice-président du CNT, Mamadou Saliou Sylla.
"Nous sommes optimistes en ce qui concerne l'élection présidentielle"
prévue le 27 juin, "car les Guinéens ont soif de démocratie", a ajouté M.
Sylla, saluant dans ce cadre "le grand rôle joué par la diplomatie française".
Près de 4,3 millions d'électeurs guinéens sont appelés à élire le 27 juin,
pour la première fois depuis l'indépendance de la Guinée en 1958, leur président de la République. Des législatives devront se dérouler au plus tard six mois après la présidentielle.
"L'appel de Rome pour l'avenir de la Guinée" tente d'élaborer certaines règles pour un "jeu électoral pacifique, régulier, transparent et équitable".

"Nous nous engageons à éviter toute forme de violence de quelque nature que ce soit (...) en particulier nous refusons fermement toute forme de propagande qui inciterait à la violence, à la haine, à l'ethnicité ou à l'affrontement entre les religions", assurent les signataires.
"Nous sommes ici pour soutenir la transition qui portera la Guinée vers un avenir démocratique et de paix (...) et pour que personne ne soit exclu du processus démocratique", a renchéri Mario Giro, responsable des relations
extérieures de la communauté de Sant'Egidio.
Cette communauté catholique laïque, connue également comme "l'ONU de Trastevere", du nom du quartier romain où se trouve son siège, est présente depuis les années 1990 en Guinée et a une grandeexpérience des négociations de paix en Afrique.

Commenter cet article