/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba/xinhua

 

La ville de Kindia en Basse Guinée a été paralysée ce vendredi par une manifestation en faveur de la libération de deux journalistes d'une radio communautaire interpellés jeudi par les autorités judicaires, a-t-on appris de bonne source.

Bangaly Condé et Balla Facoly travaillent pour la radio Sabou Fm, une radio communautaire se trouvant dans la ville de Kindia située à 150 kilomètres de la capitale guinéenne. Il serait reproché d'avoir tenu diffamer le procureur du tribunal de première instance de Kindia, au cours d'une de leurs émissions traitant une affaire domaniale.

Leur interpellation jeudi avait été condamnée par la corporation des journalistes, qui considère que le délit de presse n'est plus "passible de détention'' en Guinée, depuis belle lurette.

C'est ainsi que ce vendredi des manifestants composés d'élèves ont envahi les rues de la ville, paralysant du coup la circulation automobile et les activités commerciales. Cette foule a demandé la libération des journalistes.

La police est intervenue pour disperser la foule à coup de gaz lacrymogène. Entre temps, les autorités de la ville ont alors ordonné la libération des 2 journalistes, aux environs de 12 heures, rapporte notre source.

Un calme précaire règne en ce moment dans cette cité de près de 200 mille habitants, après une matinée très agitée.

Commenter cet article