GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Haïti: audience pour 5 voleurs d'enfants

Cinq des dix baptistes américains poursuivis en Haïti pour enlèvement d'enfants ont participé à une audience devant un juge à Port-au-Prince qui n'a néanmoins interrogé que la porte-parole controversée du groupe. Les cinq ressortissants américains, dont la porte-parole du groupe, Laura Silsby, sont restés plus de trois heures dans le bâtiment qui sert de parquet depuis que le tremblement de terre du 12 janvier a détruit le Palais de Justice de la capitale. Ils étaient accompagnés d'un avocat dominicain Jorge Puello qui a affirmé que les dix inculpés "avaient les papiers légaux" pour faire sortir d'Haïti 33 enfants, présentés comme des orphelins mais dont la plupart avaient en réalité des parents. En début d'après-midi, Aviol Fleurant, avocat haïtien qui représentait les Américains et pourrait désormais se charger de leur défense, a déclaré aux journalistes que ceux-ci étaient "entrés en Haïti dans une situation de force majeure". "Ils étaient là au nom de l'humanité, au nom du coeur humain, pour aider des Haïtiens à traverser la frontière parce que tout fonctionnait mal en Haïti à cette époque", a-t-il dit. "Les enfants ont des parents", a reconnu M. Fleurant, mais ceux qui se sont exprimés dans les médias notamment "ont déclaré avoir donné de bonne foi" leurs enfants aux Américains, a-t-il souligné.

.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article