/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par Saïdou Nour Bokoum

 

http://www.guineeactu.com/images/articles/BOKOUM_El_Hadj_Saidou_Nour_4_01.jpg

 

 

Un regard scrutateur tout de sincérité. Je l’ai entendu chuchoter quelques mots chez un ami où il mangeait un gros riz. Je ne l’ai pas reconnu. Il était tout entier dans son affaire. Une star politique qui fait une seule chose en même temps. Rien d’un tribun, en apparence.

 

« C’est Dr Fofana », me dit l’ami qui nous recevait. Il était entrain de prendre un déjeuner tardif.

« M. Fofana qui travaille à la Banque...

L’ami me reprochait doucement ma distraction. J’ai sursauté, pas du tout honteux. Qu’y a-t-il en effet d’extraordinaire, d’avoir tenu l’aiguillon qui a conduit un troupeau jusque là moutonnier, aux journées glorieuses de janvier février 2007 ?

« Nous avons réussi là où les Partis ont échoué. ». C’est de lui, me semble-t-il, je n’étais pas alors d’accord. Aujourd’hui, je ne suis pas certain qu’il avait eut tort.

 

« La mort est ce qui transforme la vie en destin ». Malraux.

En effet le destin d’un acte n’est pas sa fin. Savoir passer à l’acte, est ce qui fait le destin d’un homme d’action. Au seuil des années quatre vingt dix, des hommes politiques ont initié des actions qui ont entraîné des centaines de milliers de militants vers des lendemains qui chantaient.. Ce n'est pas rien pour un peuple en larmes depuis cinquante ans.

 

Ibrahima Fofana est de ceux qui ont entrainé tout un peuple dans le mouvement irréversible de l’Histoire. L’Histoire du changement social. La révolution bourgeoise française de 1789 et la révolution bolchévique de Lénine ont tiré les peuples qui les ont menées hors de leur Moyen âge.

 

Les journées révolutionnaires de janvier février 2007 conduites par Dr Ibrahima Fofana et ses camarades ont sorti le peuple de Guinée de cinquante ans de mithridatisation. Le Non historique de 1958 était un refus idéologique, expression d’un mouvement nationaliste continental, voire tricontinental, une quête de dignité.

Le Non des journées de janvier février 2007 était social. Il a enclenché une dynamique de Refondation nationale. Dr Ibrahima Fofana et ses camarades ont sorti les Guinéens du cul-de-basse-fosse qu’il serait obscène de décrire outre-mesure. Ils ont brisé le mur de l’impasse d’une transition cinquantenaire.

 

Depuis 1995, nous pataugions dans nos petites histoires. Ibrahima Fofana sera de ceux qui auront réussi au tournant des années 2000, à nous remettre sur le chemin de l’Histoire.

 

Wa Salam Docteur Ibrahima Fofana,


Salamoullahi El Hadj!

Commenter cet article