/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

 

Selon le président de la Fédération internationale de football association (Fifa), "Sepp" Blatter, le différent disciplinaire entre le Togo et la Confédération africaine de football (CAF), dirigée par Issa Hayatou, devrait être réglé avant la fin du mois d’avril grâce à une médiation qu’il se propose d’engager personnellement au sein du Tribunal arbitral du sport (TAS).

 

 

 

Issa Hayatou, le Président de la Confédération africaine, est en ce moment très critiqué à cause de sa décision de priver le Togo des deux prochaines CAN - une sanction motivée par l’interventionnisme de Lomé après l'attentat meurtrier au Cabinda (Angola) contre l'équipe togolaise de football, le 8 janvier 2010, juste avant le début de la Coupe d'Afrique des Nations. Le gouvernement togolais avait en effet décidé lui-même le retrait de la sélection togolaise de la compétition, sans apparemment respecter le règlement interne de la CAF en la matière.

 

 

 

Médiation au sein du TAS

 

 

 

Par la suite, le Togo avait porté plainte à Paris contre les Forces de Libération de l'Etat du Cabinda/Position militaire (Flec/PM) mais aussi contre la CAF et Issa Hayatou. Lomé avait également saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour obtenir la levée de la suspension du pays des deux prochaines CAN. Mais alors que tout le monde s’interroge sur la suite qui sera donné à ce volet « disciplinaire » de l’affaire, Joseph Blatter, le président de la Fédération internationale de football association (Fifa), a apporté de nouveaux éléments à Jeuneafrique.com.

 

 

 

Selon lui, la procédure devant le TAS ne devrait en effet pas aller jusqu’à son terme. « Nous sommes maintenant en train de faire une médiation  à travers le TAS, a-t-il expliqué le 7 avril à Zurich. Je me suis proposé comme médiateur car je suis l'un des médiateurs inscrits au TAS. J'ai dit que le problème devait être réglé dans la famille du football. La décision définitive n'est pas encore prise. Mais je pense qu'avant la fin du mois [d'avril, NDLR] le problème sera réglé par la médiation et pas par une décision du Tribunal Arbitral. C'est une bonne nouvelle. Les deux parties sont d'accord pour faire une médiation." Un premier pas vers la CAN 2012 pour le Togo ?
 


Commenter cet article