/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU) en Afrique de l’Ouest, Said Djinnit, a salué, lundi à Dakar, l’amélioration de la situation politique en République de Guinée après la dernière élection présidentielle.

 

‘’Nous nous étions réunis à Dakar en décembre dernier. A cette l’époque, notre grande préoccupation, c’était la situation en (République) de Guinée. Depuis, nous sommes heureux de relever que la situation s’est beaucoup améliorée en Guinée avec la tenue d’élections dans de bonnes conditions’’, a-t-il déclaré.

S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée à Dakar à la fin des travaux de la 20-eme réunion de concertation de haut niveau des chefs de mission de paix de l’ONU en Afrique de l’Ouest, il a fait faire part de la volonté des Nations unies de continuer à accompagner la Guinée.

La rencontre de Dakar est organisée dans l’optique de ‘’coordonner l’action de l’ONU en faveur de la stabilité de la sous-région’’.

‘’Aujourd’hui, nous sommes tous attelés, (Nations unies travaillant très étroitement avec les pays de la sous région, l’Union africaine pour continuer à accompagner ce pays, bâtir ses institutions, (…) à créer les conditions pour le développement et économique et faire face aux besoins des populations’’, a-t-il souligné.

Poursuivant son propos, il a ajouté : ‘’Aujourd’hui, c’est une nouvelle situation, et nous avons toutes les raisons de nous en féliciter. Les Nations unies ont apporté une grande contribution au succès de la situation en Guinée.’’

Lors de leur rencontre à Dakar, les chefs de mission ont passé en revue les récents développements dans la sous-région, indique un document remis aux journalistes.

Selon la même source, ils ont souligné ’’leur détermination de continuer à unir leur efforts et à collaborer étroitement pour contribuer à résoudre les crises, en particulier celles liées aux élections, préserver les acquis démocratiques et favoriser le développement de l’Afrique de l’Ouest’’.

Commenter cet article