/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par walfadjiri


http://www.immobilier-dakar.com/images/dakar-independance.jpg

 

 

Ils sont loin de leur pays natal, mais les ressortissants guinéens établis au Sénégal vivent intensément la campagne électorale. Les vendeurs de fruits de la rue Sandiniery sont pris dans la fièvre de cette élection.

A moins d'une semaine du scrutin qui aura lieu ce dimanche 27 juin, la campagne électorale guinéenne s'est fortement exportée au Sénégal. A la rue Sandiniery, où beaucoup de candidats ont leur Quartier général, les commerçants battent campagne pour le candidat de leur choix. Et tous les moyens sont bons pour vanter les mérites de son candidat. Dans cette rue étroite du centre-ville, la principale rue marchande de fruits de Dakar, les posters des différents candidats ornent les devantures des commerces. Les jeunes arborent, avec fierté, les couleurs de leur candidat étalées sur des tee-shirt et autres casquettes.
Mais, il est difficile, voire impossible de passer par cette rue sans apercevoir les affiches des leaders Cellou Dalein Diallo, d'Ousmane Bâ, de Sidya Touré, d'Alpha Condé, les principaux ténors au scrutin de dimanche. D'ailleurs, comme le souligne ce taximan, après l'odeur des fruits, ce sont les affiches des candidats qui attirent le plus l'attention des passants, car tous les représentants des candidats mènent campagne dans cette rue.

Fervent partisan du candidat Cellou Dalein Diallo, Amadou Bâ distribue des posters géants à la gloire de ce dernier. Dans son bureau, situé au premier étage d'un immeuble, cet importateur de fruits, exhibe avec fierté des photos-montages où on voit Cellou Dalein Diallo aux côtés du président américain Barack Obama. ‘Cellou Dalein Diallo, c'est notre Obama. C'est l'homme qu'il faut à notre pays’, dit-il, pour justifier ce poster. Supporter de l'ancien Premier ministre, Amadou Diallo indique que ses compatriotes se sont inscrits en masse dans les listes électorales. Et maintenant, poursuit-il, les gens se mobilisent pour retirer leur carte d'électeur. Ils sont aidés en cela par les Etats major des candidats, qui les incitent à se rendre au stade Iba Mar Diop, lieu de retrait des cartes.

‘Il y a vingt-quatre candidats et les ténors ont chacun leur staff qui organise des réunions et des meeting à la rue Sandiniery et un peu partout au Sénégal’, affirme Mamadou Bâ, dit ‘Bobo’. Selon ce vendeur grossiste, les postulants à la présidentielle sont conscients de la force de l'électorat installé au Sénégal. C'est pourquoi, les représentants des partis poussent les compatriotes guinéens à s'inscrire en masse sur les listes électorales, dit-il. Agé d'environ 70 ans, Bobo, ce porteur de voix, refuse de divulguer le nom de son candidat, puisqu'à l'en croire, il est sollicité par tous les candidats. ‘En tant que notable de la communauté guinéenne au Sénégal, je suis dans l'impossibilité de vous dire le nom du candidat pour lequel je vais voter. Mais sachez que, à l'instar des Guinéens vivant au Sénégal, j'accomplirai mon devoir civique dimanche prochain’, dit-il. Notre interlocuteur explique que tous ses compatriotes, qui sont en âge de voter, sont excités à l'idée d'accomplir leur devoir civique. ‘Les gens ont soif de vote, car depuis longtemps ils n'ont pas voté librement. C'est la première fois que des élections libres et démocratiques sont organisées dans notre pays. C'est ce qui justifie la forte mobilisation de la communauté’, fait-il remarquer.

CHOIX DES CANDIDATS : Cellou Dalein Diallo et Ousmane Bâ mènent la marche

Parmi les vingt-quatre postulants à cette élection présidentielle, deux semblent avoir les faveurs de l'électorat guinéen vivant au Sénégal. Cellou Dalein Diallo de l'Union des forces démocratiques de Guinée (Ufdg) et Ousmane Bâ de l'Union pour le progrès et le renouveau (Upr) sont en effet les favoris des commerçants. Leurs affiches se disputent les devantures des commerces, et ils recueillent des opinions favorables auprès de leurs compatriotes vivant au Sénégal. ‘Si le scrutin est libre et transparent, s'il n’y a pas de vol, comme l'a promis la gente militaire, Cellou Dalein Diallo va aisément remporter cette élection. Cela ne fait aucun doute’, jure Amadou Bâ, montrant sur Internet une vidéo d'un meeting organisé par son favori dans la localité de Mamou, durant la première semaine de la campagne. ‘Si c'est seulement la carte électeur qui élit, alors Cellou Dalein Diallo va gagner cette élection’, ajoute-t-il, soulignant que Sidya Touré et Ousmane Bâ ne peuvent briller que dans leur fief respectif. ‘Et au-delà dans leur région, ils sont inconnus’, s'empresse-t-il d'ajouter.

Ce dernier justifie son optimiste béat par le fait que, selon lui, Cellou Dalein Diallo est celui qui connaît le plus la Guinée et les rouages de l'administration pour avoir été sept fois ministre et durant trente et un ans dans les sphères de l'Etat. Mieux, poursuit notre interlocuteur, il a les mains propres. ‘Il a été audité à plusieurs reprises et personne ne peut lui reprocher quelque chose’, poursuit-il.

Mais, Mouhamadou Koureychi Sall n'est pas de cet avis. Représentant de l'Upr, ce commerçant, qui exhibe sa carte de membre, fait d'Ousmane Bâ son favori. A l'en croire, la victoire de son candidat ne fait l'ombre d'aucun doute. ‘L'Upr est un parti historique et est ancré dans la conscience des Guinéens. Le parti, fondé par feu Siradou Diallo, remportera cette élection, compte tenu du désir de changement du peuple de Guinée’, affirme-t-il, informant qu'ils ont mené une campagne partout au Sénégal. ‘Depuis le début de la campagne, nous avons organisé des caravanes à la Médina, à Mbour, à Thiès et partout dans le Sénégal. En Guinée aussi notre candidat mène une bonne campagne. Donc, si tout va bien notre parti triomphera le dimanche prochain’, dit-il, misant aussi sur l'intégrité de son candidat.

Commenter cet article