/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

 La compagnie russe Rusal est en train de mettre une dernière main aux travaux prépatoires d'exploitation d'un gisement minier doté d'une réserve de 25 600 000 tonnes de bauxite dans la localité de Balaya, en Basse Guinée, en vue de prolonger de 8 ans la durée de vie de la Compagnie des bauxites de Kindia (CBK), a-t-on appris de sources proches de la représentation de la société à Conakry.

 

Cette option a pour but de préserver les emplois de plus "de 1000 travailleurs de la CBK dont les  réserves en bauxite de la mine de Débélé tendent seront épuisées en 2014", précise nos sources.

La compagnie entend apporter des innovations dans l'exploitation de cette nouvelle mine par l'usage d'une "nouvelle technologie d'extraction de la bauxite dénommée 'le concasseur mobil'".

La Compagnie des bauxites de Kindia (CBK) est sous la coupole de Rusal ainsi que l'usine d'alumine de Friguia. Faute de rendements, cette dernière tourne actuellement au ralenti, sous la menace de la fermeture.

Les Russes ayant demandé que leur soit délivré un chronogramme fixant l'exécution des travaux d'exploitation de la mine de bauxite de dian-dian, située elle aussi en Basse Guinée dans la préfecture de Boké.

Chose qui leur permettra de bloquer les 50 millions de dollars nécessaires pour le sauvetage de l'usine de Friguia, dont les travailleurs n'auraient pas perçu de salaires depuis avril 2012, selon des sources syndicales.

Commenter cet article