/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 La France n’envisage pas de lever les sanctions ciblées contre 71 personnes considérées comme responsables de la répression violente du 28 septembre 2009 en Guinée, a déclaré mercredi à Paris le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero.

«Ces mesures ont été reconduites pour un an, le 25 octobre dernier», a-t-il rappelé au cours d’un point de presse, soulignant que la Guinée est toujours frappée par un embargo sur la livraison d’armes.

M. Valero a toutefois indiqué que la France a repris sa coopération civile et militaire avec la Guinée en février dernier afin marquer son soutien au président et au gouvernement de transition.

L’Union européenne avait demandé à tous ses pays membres d’interdire l’entrée et le transit sur leurs territoires aux 71 personnes concernées et de geler leurs avoirs.

Après plus d’un an d’une transition à rebondissements, Alpha Condé, 72 ans,  a été élu président de la Guinée à l’issue du second tour de l’élection présidentielle du 7 novembre dernier.

Candidat du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), M. Condé a obtenu 52,52 pour cent des voix.

Il s’est engagé à former à un gouvernement d’union nationale pour relever les «immenses» défis que connaît le pays.

Commenter cet article