/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

Le président Condé a déclaré que son pays a besoin d'apaisement.

 

 

Le président guinéen Alpha Condé a appelé, lundi, ses compatriotes à l'apaisement et au rassemblement.

"Avec les élections, nous aurons une Assemblée nationale représentative, émanation de la volonté du peuple souverain. Nous y mènerons un débat d'idées, consensuel ou non, mais toujours constructif. "

Alpha Condé, président de la Guinée

 

Il a lancé cet appel dans une allocution à l'occasion de la fête nationale de son pays qui célèbre le cinquantième anniversaire de son accession à l'indépendance.

La Guinée est en proie à des manifestations depuis quelques mois, notamment au sujet des législatives dont la tenue divise le pouvoir et l'opposition.

Vendredi, lors des dernières manifestations en date à Conakry, des heurts ont opposé les forces de l'ordre à des jeunes ayant participé à un cortège funéraire pour l'inhumation de deux opposants tués récemment par des policiers.

 

Alpha Condé, parlant d'apaisement, faisait allusion aux tensions à répétition dans son pays.

"Nous appartenons tous à la même Nation, quel que soit notre âge, quelles que soient nos convictions, où que nous vivions", a déclaré Alpha Condé dans son allocution retransmise à la télévision et à la radio.

Convaincu que la tenue des législatives contribuera à décrisper la situation, il a de nouveau appelé "à organiser au plus vite les élections".

Les législatives devaient avoir lieu six mois après la présidentielle, mais elles ont été reportées plusieurs fois depuis près de deux ans.

Le pouvoir et l'opposition ne s'entendent pas sur la composition de la commission électorale et sur un certain nombre de questions.

Ce sont ces divergences et ces reports qui alimentent les violentes manifestations qui à leur tour, retardent encore les législatives.

"Toutes les forces politiques du pays, sans distinction, doivent tendre vers cet objectif (des législatives), et le soutenir", a exhorté Alpha Condé.

"Avec les élections, nous aurons une Assemblée nationale représentative, émanation de la volonté du peuple souverain. Nous y mènerons un débat d'idées, consensuel ou non, mais toujours constructif. Ce dialogue apaisé est essentiel à l'équilibre de toute démocratie", a-t-il ajouté.

Il faut dire qu'en l'absence de parlement, c'est le Conseil national de transition mis en place sous la junte militaire qui fait actuellement office de Parlement en Guinée.

Commenter cet article