GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

La Guinée envisage la fermeture des lieux de détention non conventionnels

 

Le gouvernement guinéen envisage la fermeture des lieux de détention non conventionnels assurant que des ‘’dispositions urgentes’ seront prises dans ce sens dans les ‘’meilleurs délais’’, a appris APA, dimanche de source officielle.

Les lieux de détention non conventionnels foisonnent en Guinée, où les garnisons militaires servent de prison même pour des civils.

Au large de Conakry, la capitale du pays, dans les îles de Kassa, des détenus militaires et civils y séjournent régulièrement dans une prison militaire

Comme c’est le cas pour une dizaine d’officiers proches du capitaine Moussa Dadis Camara, arrêtés en mars 2010, qui sont gardés en prison sans aucune forme de procès.

L’Ong Avocats sans frontières, une association de défense des droits humains a récemment tiré la sonnette d’alarme à propos de ces officiers détenus dans les prisons des îles de Kassa, sans jugement.

Un autre détenu civil Sékou Souapé Kourouma, serait également incarcéré dans une prison de cette tristement célèbre ‘’île prison’’.

Cet ancien secrétaire général de la jeunesse du Rassemblement du peuple de Guinée(RPG) a été interpellé à la veille du premier tour de la présidentielle pour des raisons non élucidées.

Depuis sa famille n’a plus de nouvelles de lui.

Son avocat, Maître Abass Bangoura dénonce régulièrement l’interpellation de son client, par voie de presse, allant jusqu’à parler d’enlèvement.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article