/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

Le ministre de l’économie et des finances ainsi que la présidente du conseil d’administration de l’Agence nationale de la micro finance guinéens ont signé, jeudi dernier, un protocole d’accord sur la mise à disposition d’un fonds de crédit destiné aux jeunes et femmes, a informé une source officielle. Promis par le gouvernement dans le cadre de l’appui aux activités au micro crédit, les fonds, d’une valeur de plus de 3 millions de dollars, serviront à faire de la micro finance un véritable instrument de développement, a certifié la présidente du conseil.

 

Aux dires de celle-ci, ce financement favorisera la bancarisation des populations pauvres, l’auto-emploi des couches sociales les plus démunies, notamment les jeunes et les femmes, à la croissance par l’accès à des services de proximité. L’action orchestrée par les autorités guinéennes s’inscrit, précisons-la, dans la réalisation des objectifs que l’Etat s’est fixé pour réduire la pauvreté sur tout son territoire. L’un des objectifs du millénaire pour le développement (OMD), d’ailleurs le premier, la réduction de ladite pauvreté devrait passer par une croissance soutenue en Guinée, c’est-à-dire une diminution de moitié de la proportion de sa population dont le revenu est inférieur à 1$ par jour. Aussi, lui faut-il assurer le plein- emploi et la possibilité pour chacun de trouver un travail décent et productif.

 

A ce propos, les efforts fournis par le gouvernement à l’égard des femmes et des jeunes, comme nous l’avons susmentionné, augurent bien des moyens qu’il a mis en œuvre pour solutionner les problèmes de ces catégories sociales. Quoi qu’il en soit, aux bénéficiaires des fonds d’en faire bon usage et à l’Etat de promouvoir la formation qui vise à renforcer la capacité managériale des institutions de la micro finance afin de contribuer à l’épanouissement de ses populations.

legriot.info

Commenter cet article