GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

La Guinée, "pas pauvre mais sous-équipée"

 

La Guinée n'est "pas pauvre" mais "sous-équipée par rapport aux autres pays africains", a déclaré mardi à l'AFP le président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka à Conakry.


"La Guinée n'est pas un pays pauvre mais un pays sous-équipé, qui a souffert (d'avoir) des institutions très faibles et qui doit tourner la page, d'abord en renforçant les institutions et la culture démocratique, ce qui crée la confiance pour l'investissement étranger", a estimé le dirigeant de cette banque multinationale de développement, dans un entretien accordé à l'AFP.


"Il faut maintenant équiper le pays - sous équipé par rapport aux autres pays africains - même si des efforts commencent à être faits", a-t-il insisté. 
Des "infrastructures nationales et régionales doivent être réalisées, surtout dans le domaine de l'énergie, qui vont permettre à la Guinée de faire un grand pas en avant", a insisté le président de la BAD, ancien ministre rwandais des Finances.


M. Kaberuka était arrivé dimanche en Guinée, à l'invitation du président Alpha Condé élu en 2010. 
"Je suis ici pour voir comment se portent les réformes économiques, avant l'étude la semaine prochaine du dossier de la Guinée par le Fonds monétaire international et la Banque mondiale, pour une éventuelle admission du pays à l'initiative PPTE (pays pauvres très endettés)", a-t-il souligné. Cette admission permettrait l'annulation des deux tiers de l'endettement du pays.


M. Kaberuka a affirmé que le gouvernement guinéen avait souhaité travailler avec la BAD dans l'élaboration des textes régissant le secteur minier, moteur de l'économie. La BAD appuie aussi la Guinée dans le domaine de l'énergie: "La Guinée a des capacités pour satisfaire ses besoins domestiques, mais aussi exporter du courant électrique dans la sous-région", a-t-il soutenu.
Selon M. Kaberuka, la banque met "à ce jour à la disposition du pays, de façon cumulative, plus de 700 millions de dollars".


La Guinée, premier exportateur de bauxite, possède des gisements de minerai de fer très convoité par les firmes multinationales, mais aussi de l'or, du diamant, du pétrole. Plus de 50% de la population vit encore sous le seuil de la pauvreté, selon un rapport 2011 des Nations unies, le plus souvent sans eau potable ni électricité.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article