/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

La Guinée compte réaliser le protocole d’accord signé en 2008 avec China Hyway Group Ltd et portant sur la réalisation d’un vaste programme d’infrastructures et d’équipements contre deux sites miniers, a déclaré le ministre la construction, de l’urbanisme et de l’habitat, Mansour Kaba.

Le projet comporte quatre composantes axées sur les mines, l’urbanisme et les travaux publics, l’eau et l’électricité, a dit le ministre Mansour Kaba au cours d’une conférence de presse tenue jeudi à Conakry.

« China Hyway Group Ltd accepte d’investir dans ces domaines contre l’exploitation d’un gisement de bauxite à Gaoual au nord du pays et un site minier en minerai de fer à Kissidougou au sud-est de la Guinée », a précisé le coordinateur du projet pour le compte du gouvernement guinéen.

En matière énergétique, le projet envisage aussi, selon M.Kaba, la réalisation de centrales thermiques et de barrages hydroélectriques d’une capacité de 60 à 100 mégawatts en nombre indéfinis, la construction de bâtiments administratifs et le siège des institutions républicaines au quartier Koloma à Conakry. Il prévoit aussi la construction de 10 000 logements à Conakry et 50 000 logements socio-économiques à l’intérieur du pays.

« Contre les deux sites miniers, China Hyway va aussi développer 700 km de chemin de fer pour l’évacuation des minerais par le port de Matakan au sud de Conakry sur la côte atlantique, faire le levé géologique et minier de toute la république de Guinée et construire un  centre de perfectionnement des cadres du département des mines », a révélé le ministre.

Le gouvernement guinéen a signé le protocole d’accord le 18 décembre 2008, peu de temps avant le décès du général Lansana Conté. Mais pour des ‘’raisons inconnues’’, ce contrat n’a pas été exécuté par le Conseil national pour la démocratie et le développement dirigé alors par le capitaine Moussa Dadis Camara.

« Le partenaire va aussi procéder à la construction de 1556 km de route à l’intérieur du pays », a dit le haut fonctionnaire de l’Etat qui dit avoir toutes les autorisations pour le démarrage des travaux de Koloma.

Pour le lancement des travaux de l’intérieur du pays, il faudra attendre la fin des études de faisabilité au bout de 8 à 12 mois.

Commenter cet article