GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Le chef de l'armée guinéenne promet un scrutin démocratique le 27 juin

http://www.guineenews.org/upload/NouhouThiam.jpg

 

 

Le chef d'état-major de l'armée guinéenne a garanti jeudi que l'élection présidentielle du 27 juin serait libre et équitable et que l'armée défendrait le processus démocratique.

 

Le colonel Nouhou Thiam, qui a été chargé cette semaine d'assurer la sécurité du scrutin, s'exprimait devant les candidats à ce qui apparaît comme la première occasion pour la Guinée d'avoir un scrutin véritablement démocratique en Guinée depuis l'indépendance de 1958.

 

"Nous sommes déterminés à avoir des élections, libres, crédibles et transparentes", a-t-il déclaré sur les ondes de la télévision publique mercredi soir. Et d'affirmer que l'armée qu'il dirige entend "défendre la nation et les institutions démocratiques" et non pas "créer un culte de la personnalité".

 

"Je vous promets que l'armée guinéenne et la gendarmerie sont et continueront à être neutres au regard des élections", a ajouté le colonel Thiam, qui est très respecté tant au sein de l'armée que par les responsables civils.

Il a cependant exhorté les candidats à la présidentielle à empêcher leurs partisans de se livrer à tout acte de violence ou de vandalisme.

 

La transition politique est en cours en Guinée, sous la direction du général Sékouba Konaté. Après la mort du président Lansana Conté en décembre 2008, le capitaine Moussa "Dadis" Camara était arrivé au pouvoir à la faveur d'un coup d'Etat, avant d'être écarté suite à une tentative d'assassinat et de partir en exil. Le numéro deux de la junte lui a succédé, mettant sur pied un gouvernement de transition incluant civils et membres de l'opposition, et organisé ce scrutin de la fin juin.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article