/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

Le gouvernement a finalement décidé d'injecter plus de quatre milliards de francs guinéens, soit environ plus de 500 mille dollars américains, pour le paiement des arriérés de salaires de tous les travailleurs de l'usine d'alumine de Fria, a-t-on appris lundi de source proche du ministère des Mines.

 

Depuis six mois de grève, les 2 500 travailleurs dont 1 500 dans les sociétés de sous-traitants, n'ont pas touché un centime de leurs salaires et primes liés à leurs activités paralysées au sein de cette première unité industrielle d'alumine de Guinée.

Ce geste du gouvernement guinéen est de nature à venir en aide aux travailleurs en chômage technique, pour les permettre de supporter les multiples charges familiales qui pèsent sur eux, du point de vue nourriture, logement, frais scolaires des enfants et la satisfaction d'autres besoins sociaux de bases.

Dans la même logique, eu égard à la cherté des prix sur le marché du pays, les autorités guinéennes se sont engagées à ravitailler les travailleurs en denrées de première nécessité notamment le riz, à un prix assez préférentiel et abordable pour tous les employés de l'usine.

Selon un responsable syndical de l'usine de Fria, environ 50 000 habitants dépendent directement ou indirectement du fonctionnement de l'usine, sans compter la survie des petites activités génératrices de revenu pour des milliers de familles, comme le petit commerce, l'artisanat, l'élevage, la vente des produits agricole etc.

Aux dernières nouvelles, le gouvernement guinéen et la direction de l'usine de Fria seraient en phase de négociation pour la relance des activités de l'usine, dont la contribution est assez importante pour le trésor public guinéen.

La fermeture de l'usie pourrait engendrer des conséquences dramatiques pour des milliers d'employés, jetés dans la rue pour un chômage illimité.

Commenter cet article