GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Le haut commandement de la gendarmerie nationale présente ses excuses suite à l'agression d'une journaliste

 

 

Le haut commandement de la gendarmerie nationale a présenté samedi ses excuses publiques aux hommes de medias guinéens, suite à l'agression de la journaliste, du groupe de presse Lynx/Lance, Kounkou Mara, par des éléments de la Brigade spéciale de la Gendarmerie nationale en service à la Banque centrale de la république de Guinée (BCRG), selon une source proche de la journaliste.

 

Dans une déclaration adressée au conseil national de la communication (CNC), organe de régulation de l'information et de la communication en Guinée, le haut commandement de la gendarmerie et directeur de la justice militaire, Général de Brigade, Ibrahima Baldé a réaffirmé sa volonté et son engagement à respecter la liberté de la presse et de l'infirmation, reconnu par les lois du pays.

"Dès que le haut commandant de la gendarmerie nationale, directeur de la justice militaire a été saisi de cet incident qui est de nature à saper la liberté de la presse en ce moment où notre pays renoue avec la démocratie, la communauté internationale, les instructions fermes ont été données et les éléments mis en cause ont été aussi tôt mis à la disposition de la Direction des investigations judiciaires pour des fins d'enquêtes'', note la déclaration dont Xinhua a reçu une copie.

Selon Général Baldé, le haut commandement de la gendarmerie nationale réaffirme sa volonté à garantir la liberté de la presse en Guinée sans compter celles des libertés individuelles sans lesquelles on ne saurait parler d'un Etat de droit dans notre pays, avant d'ajouter que, depuis l'avènement du premier président démocratiquement élu dans le pays, le président Alpha Condé, la Guinée est rentrée dans le concert des pays résolus au respect des droits humains et du droit international humanitaire.

"C'est pourquoi, nous regrettons cet évènement douloureux et pensons qu'à partir des mesures correctives prévues par les textes en vigueur, de tels cas ne seront qu'un lointain souvenir dans notre pays'', a-t-il précisé dans la note d'excuse.

Il a aussi souligné qu'en sa qualité de haut commandement de la gendarmerie national, il refusera catégoriquement de mettre en cause les acquis de l'Etat de droit et ce, conformément à la loi.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

théa charles kéamou 22/05/2014 22:20

le haut commandement à sa tète le Général Baldé qui est un homme de tolérance et de paix a évolué et s'est bien structurée
hélas mais voilà quelques éléménts essaient de salir ce travail laborieux et abusant sur certains citoyens les retirant leurs biens au nom du haut commandant ou au nom de l'état

j'interpelle le ht commandant de brouter ces éléménts de ses rangs qui risquent de salir tout ce qu'il a dressé, je veux parler du colonnel sidiki traoré de la gendarmérie du Km36, qui a retiré les terrains de la famille Dasilva , cette famille est propriétaire depuis 1982 avec deux batiments dessus que Sidiki a démoli au nom du haut commandant (FAUX), il construit des magasins sur le terrain du pauvre vieillard en disant qu'il construit pour la gendarmerie, deja il a fait plus de 15 magasins, Général venez au sécours de cette famille qui n'ont que leurs yeux pour pleurer
je vous exhorte Général à revoir le cas de Sikidi Traoré qui risque d'ètre une épine dans les rangs des valeureux officiers que vous dirigez.salutations cordiale au commandant Barry