GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Le Prince d'Abu Dhabi qui "vaut 600 milliars$" disparait au Maroc



Les recherches pour retrouver un membre de la famille régnante d'Abou Dhabi, victime vendredi d'un accident d'ULM près de Rabat, se sont poursuivies dimanche avec la participation de spécialistes français et émiratis, ont indiqué des sources concordantes.



Cheikh Ahmed Ben Zayed al-Nahyane est le frère de cheikh Khalifah Ben Zayed al-Nahyane, dirigeant de l'émirat d'Abou Dhabi et président de la confédération des Emirats arabes unis (EAU), qui regroupe sept états du Golfe, riches en pétrole.



L'accident s'est produit dans la vallée du Bouregreg dans le secteur d'un lac de barrage, dont les eaux alimentent la grande région de Rabat. Le pilote de l'ULM (ultra-léger motorisé), un ressortissant espagnol, a été repêché sain et sauf vendredi avant d'être évacué vers une clinique de Rabat où il était toujours hospitalisé dimanche.


Les causes de l'accident de l'ULM n'ont pas encore été déterminées et une enquête a été ouverte.


"Les recherches se poursuivent dans une région qui comprend le barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah, où le planeur est tombé vendredi, et la zone limitrophe" d'une résidence du cheikh, aux environs du plan d'eau, a indiqué dimanche une source marocaine proche des enquêteurs.



Des spécialistes français se sont joints samedi aux équipes marocaines, a ajouté une source proche des recherches. "Cette équipe française formée notamment de plongeurs a été envoyée par la France à la demande conjointe des autorités marocaines et émiraties", selon cette source.



A Abou Dhabi, l'agence officielle émiratie Wam a fait état de la participation aux recherches de secouristes émiratis. Dans un communiqué, les responsables de cette équipe ont indiqué rencontrer d'"énormes difficultés dans (les) recherches menées dans un terrain accidenté, comportant des montagnes et de vastes marécages".



Cheikh Ahmed est le directeur général de l'Autorité des investissements d'Abou Dhabi (Abu Dhabi Investment Authority, ADIA), considérée comme le plus important fonds souverain du monde avec des avoirs estimés à plus de 600 milliards de dollars.



Selon la source marocaine proche des enquêteurs, "le barrage (Sidi Mohamed Ben Abdellah) est à 100% rempli en raison des fortes pluies qui se sont récemment abattues" sur la région et son pourtour devenu "presque marécageux".



La famille régnante d'Abou Dhabi possède dans le secteur une résidence construite au début des années 1990, du temps de l'ancien président cheikh Zayed ben Sultan al-Nahyane.



Dans un rapport annuel publié le 15 mars, le premier du genre, l'ADIA a indiqué avoir investi entre 60 et 85% de ses avoirs en Amérique du nord et entre 25 et 45% en Asie et sur les marchés émergents. Ce Fonds a été créé en 1976 pour gérer les excédents des revenus pétroliers de l'émirat d'Abou Dhabi.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article