/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

Le Sénégal a rouvert mercredi son espace aérien à la Guinée avec la reprise des vols de Senegal Airlines sur Conakry, interrompus mardi (bien mardi) à la suite d'un contentieux sur le paiement de redevances, a-t-on appris de source officielle.

Senegal Airlines a le plaisir d'annoncer la reprise de ses vols commerciaux sur Conakry, indique un communiqué de la compagnie transmis à l'AFP.

Le Sénégal avait annoncé mardi la fermeture de son espace aérien pour tous les vols au départ de et à l'arrivée à Conakry pour protester contre le blocage lundi soir d'un avion de Senegal Airlines sur le tarmac de l'aéroport de la capitale guinéenne.

Cette mesure avait été prise par les autorités de l'aviation civile guinéenne pour réclamer le paiement d'arriérés de redevance qui seraient dus par la défunte compagnie Air Sénégal International (ASI) en cours de liquidation et dont la Royal Air Maroc (RAM) était le gestionnaire, avait indiqué la compagnie sénégalaise dans un communiqué.

Pour Dakar, Air Sénégal International n'a aucun lien juridique avec Senegal Airlines.

L'avion qui était bloqué à Conakry est revenu hier (mardi) soir. Le problème a été réglé au niveau des autorités des deux pays, a affirmé à l'AFP une source à Senegal Airlines, sans plus de détails.

Le directeur de l'Aviation civile guinéenne, Dianté Kéita, a minimisé la portée du contentieux, en soulignant à l'AFP que ce n'était pas une crise entre les deux pays.

C'est loin d'être une affaire sénégalo-guinéenne, il s'agit d'un problème de non-paiement d'arriérés de redevances par ASI à la société FIR qui assure le contrôle et la sécurité dans l'espace aérien entre la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, a affirmé M. Kéita.

Lorsque la compagnie sénégalaise est tombée en faillite et a fait un dépôt de bilan, elle devait payer des prestations de services à notre société sous-régionale (FIR) s'élevant à un peu plus de 140.000 dollars (près de 102.000 euros), a-t-il expliqué, précisant que la date limite de paiement était le 31 octobre.

Dès qu'une compagnie tombe en faillite, elle régénère sous une autre appellation, c'est en tout cas sous le label d'un même pays. (...) Nous, la FIR, ne cherchons qu'à entrer en possession de nos fonds dus par la compagnie sénégalaise, a-t-il dit.

Propriété de l'Etat et du secteur privé sénégalais, Senegal Airlines a entamé ses vols commerciaux le 25 janvier, plus d'un an et demi après l'arrêt d'ASI, qui appartenait au Sénégal et à la RAM et a été liquidée après avoir cessé ses vols en avril 2009.

Senegal Airlines opère neuf rotations hebdomadaires entre Dakar et Conakry. Elle relie également tous les jours Conakry à Abidjan.

Commenter cet article