/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba/afp

 

 

L'opposition guinéenne a exigé vendredi l'annulation pure et simple des élections législatives du 28 septembre, affirmant que le scrutin avait été entaché de fraudes importantes, et menace d'organiser des manifestations.

L'opposition exige l'annulation pure et simple du scrutin en raison de l'importance des fraudes constatées et du caractère partial du scrutin, indique une déclaration commune des principaux partis d'opposition lue à la presse à Conakry.

En dépit de ses mises en garde répétées, l'opposition constate que le pouvoir et la Céni (Commission électorale nationale indépendante) persistent à publier des résultats électoraux qui ne reflètent nullement la réalité des urnes, ajoute le texte qui parle de hold up électoral.

L'opposition affirme que par cette fraude généralisée et massive, l'objectif du pouvoir du président Alpha Condé est d'attribuer à la majorité présidentielle une victoire indue.

L'opposition n'exclut pas de recourir à toute forme légale de protestation, y compris des manifestations sur toute l'étendue du territoire et invite ses sympathisants à rester mobilisés et à se tenir prêts dans l'attente d'un mot d'ordre de manifestation dans les prochains jours.

Commenter cet article