GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Mali-Attaque du Palais: Comment ATT a été sauvé in extremis

 

 

 

 D’un simple mouvement d’humeur à une mutinerie qui a pris rapidement les allures d’un coup d’Etat militaire, Amadou Haya Sanogo et sa troupe ont chassé avec une facilité déconcertante l’ancien général à la retraite Amadou Toumani Touré. Il est parti comme il était venu au pouvoir à la faveur d’un putsch militaire le 26 mars 1991.

La guerre entre les deux Amadou a tourné à l’avantage du plus jeune. ATT, lui, aura pillé le pays, vandalisé l’économie et profané le tissu social. Dans la gestion de la crise au nord, il a été laxiste parce qu’il voulait rester aux manettes d’un pouvoir qu’il personnalisé et déifié. Mais l’histoire rattrape toujours ses braconniers. En s’emparant du pouvoir, le capitaine Amadou Haya Sanogo a mis fin au pouvoir désacralisé d’un homme qui aura brillé par le mensonge, la corruption, le saupoudrage, les fausses promesses, la gabegie, le copinage et l’efféminement de l’appareil d’Etat. Qui n’a pas été trompé une fois par ATT ? 

Tout commença, à Kati, où lors d’une rencontre avec Sadio Gassama, ministre des Forces armées et des anciens combattants, que la mutinerie a dégénéré. Beaucoup présente Sadio comme le catalyseur du coup d’Etat étant à l’origine des propos désobligeants à l’encontre des soldats. C’est le coup de feu tiré en l’air qui aurait réveillé le courroux des militaires.

Rapidement, les mutins, très en colère, se sont dirigés vers le Palais présidentiel après avoir pillé un magasin de stock d’armement à Kati. Jusque-là, on pouvait croire qu’il s’agissait d’une mutinerie. Mais quand les mutins ont pris le contrôle de l’ORTM et du centre émetteur de Kati, des rumeurs de coup d’Etat ont circulé dans la ville de Bamako et à l’intérieur du pays comme une traînée de poudre. Comme l’appétit vient en mangeant, les mutins ont vite compris que ATT ne détenait plus rien comme d’habitude, et qu’on était dans un pays insécurisé. L’occasion était alors bonne de s’attaquer au Palais qui fut bombardé. La garde présidentielle a pris la poudre d’escampette. Abidine, chef du camp para de Djicoroni venu au secours de ATT est parvenu à l’exfiltrer du Palais présidentiel.

ATT sauvé in extremis

Jamais le Mali n’a connu autant d’impunités que sous l’ère ATT un président démagogue, propagandiste, genre « m’as- tu vu ». On aura vite compris que c’est le défunt Siaka Koné, trahi dans la fleur de l’âge par les siens et mort dans des circonstances dubitatives qui a façonné ATT. Justement à propos de cet homme, quand les troupes lourdement du capitaine Sanogo sont arrivées aux portes de Koulouba, il s’y trouvait encore. Il est sorti du Palais, côté Darsalam, à pied, en pleine forêt, avant d’être secouru au niveau de N’Tomikorobougou et conduit au camp para de Djicoroni. Certains pensent même qu’il est tombé malade après cette marche forcée pour se sauver.

Où est ATT ?

Plusieurs sources divergent. Pour certains, il s’est réfugié à l’Ambassade des Etats-Unis au Mali ou retranché chez un ami. Pour d’autres, il a été cueilli à froid entre 05 heures et

06 heures du matin le jeudi 22 mars 2012 donc serait entre les mains des putschistes, c’est pourquoi la France demande de préserver son intégrité physique. Pour un 3e groupe, il a pu rejoindrela Guinée voisine avant de regagnerla Principauté de Monaco. Des versions contradictoires.

Quoi qu’il en soit, il n’est pas souhaitable pour ATT de rêver encore, et de tenter de récupérer le pouvoir. Il ne pourra plus régner sur le Mali. « Il a dilapidé les ressources publiques et devra répondre de ses actes » commente un Malien frustré.

« L’ancien président Moussa Traoré peut être requinqué moralement. Que ATT soit chassé du pouvoir et de son vivant ! », ironisait cet autre convaincu que Dieu a tranché entre les deux ex-présidents.

Depuis que les femmes ont « savonné » ATT et qu’un manifestant lui a « balancé » une paire de chaussures devant le Palais présidentiel, chacun savait, sauf pour ses fans, que ses jours étaient comptés, concluait ce Malien qui a vite fait de jeter ATT dans la poubelle. Ce sont des signes qui ne trompent pas. Que Dieu sauve le Mali !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article