/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba&apa

 

Des centaines de jeunes manifestants pro Sékouba Konaté ont longuement défilé, ce dimanche, dans les rues de Kaloum, le centre administratif et des affaires de la capitale guinéenne, Conakry.

 

 

 

Ils manifestaient leur joie face à la volonté renouvelée du président intérimaire guinéen, Sékouba Konaté, actuellement en visite d’Etat en France, de respecter la date du 27 juin 2010, comme le premier tour du scrutin présidentiel en Guinée.

 

 

Ces jeunes manifestants qui ont pris d’assaut, ce dimanche après-midi, les grandes rues de la commune de Kaloum, au centre de Conakry, sont passés d’abord par le Stade de la mission de Kaloum, puis le Marché Niger, avant d’emprunter l’avenue de la République pour se diriger vers la Place des Martyrs, la Banque Centrale de Guinée, l’Ambassade de France et le Port Autonome de Conakry.

 

Certains manifestants brandissaient le drapeau guinéen, d’autres les drapeaux des puissances occidentales, notamment la France, l’Allemagne et les Etats- Unis d’Amérique.

 

D’autres jeunes encore brandissaient des pancartes ou des banderoles sur lesquelles on lisait : « Vive la démocratie en Guinée », « Vive le Général Sékouba Konaté », « le 27 Juin 2010, premier tour de l’élection présidentielle en Guinée », « Démocratie en Guinée, Sékouba Konaté balise le chemin », « vive le changement, à bas le régionalisme et l’éthnocentrisme »

 

La plupart des manifestants étaient habillés de tee- shirts blancs, avec la photo de Sékouba Konaté. Certains étaient dans des véhicules, d’autres marchaient. Les uns chantaient, d’autres criaient, un autre groupe jouait aux percussions et d’autres instruments de groupe.

 

Un des manifestants interrogé par APA a dit : « nous sortons soutenir Sékouba Konaté qui a renouvelé sa volonté de respecter la date du 27 juin 2010 devant les autorités françaises. Quand un dirigeant pose de mauvais actes, il faut dénoncer. Mais quand il pose de bons actes, il faut le soutenir et le féliciter » a-t-il confié.

 

Le président de la transition, le général Sékouba Konaté, à la tête d’une forte délégation gouvernementale effectue, depuis le 31 mars dernier, une visite d’Etat en France. Devant les autorités françaises, il a pris l’engagement de respecter la date du 27 juin 2010, qui prévoit la tenue du premier tour de la présidentielle en Guinée, sans la participation d’aucun dirigeant de la transition.

Commenter cet article