/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par guineepresse

http://www.galsentv.com/actualites/921/IMG/jpg/casamancerebelmorthomme.jpg

 

 

Chers compatriotes,

Le 19 septembre 2010 prochain, nous irons aux urnes pour élire d’une façon libre celui qui va présider aux destinés de notre nation. Celui que nous choisiront ce jour sera celui à qui nous aurons confié le pouvoir de parler et d’agir en notre nom et il sera le président de tous les guinéens. Devant nous, deux candidats : Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé. Le deuxième est accusé d’être le commanditaire des attaques rebelles qui ont ensanglantés la Guinée en 2000. Récemment, Sékou Souapé Kourouma lieutenant du candidat du RPG au moment des faits a fait des révélations en pointant directement le doigt accusateur sur son patron. Sous d’autres cieux, ces révélations en plus de beaucoup d’autres preuves accablantes auraient suscité l’ouverture d’une enquête judiciaire pour faire la lumière sur ces événements douloureux.

En plus des révélations de Mr Kourouma Sékou Souapé, viennent s’ajouter l’accusation du chef de la junte guinéenne Capitaine Moussa Dadis Camara et Alpha Condé lui-même l’ayant publiquement reconnu au cours de l’émission de face au public de Mr Yamoussa Sidibé. La Guinée étant ce qu’elle est, aucune enquête même primaire n’a été initiée par nos gouvernants alors qu’il s’agit quand même d’un crime contre les populations guinéennes et que la personne incriminée aspire à la magistrature suprême de notre pays. Pour notre part nous avons voulu partager avec vous ce memo contenant des révélations sur les opérations rebelles telles que planifiées par nos agresseurs en 2000. Lisez…

Mémo classé top secret d’état

A LA HAUTE ATTENTION DE MONSIEUR LE MINISTRE DE LA SECURITE

OBJET – DES REVELATIONS DE L’AGRESSION FAITES PAR UN AGENT D’ACTION DU GROUPE TAYLOR BASE A MONROVIA.

Arrivé à Conakry, le Samedi 15 Août 1998 par le vol régulier d’Air-Guinée en provenance d’Abidjan, l’agent d’action du groupe Taylor basé à Monrovia accompagné du Consul Général de Guinée à Bouaké a été accueilli par le Service du protocole d’Etat de la Présidence de la République de Guinée.

L’objet de leur déplacement était d’informer et de prendre des dispositions qui consistent à anéantir les actions subversives du Professeur Alpha CONDE leader du RPG qui aurait recruté 800 personnes qui doivent rentrer en Guinée réparties comme suit :

-         400 personnes basées à proximité de Monrovia dans un site près de l’Aéroport Roberts – Fields de diverses nationalités,

-         400 personnes essentiellement des Burkinabé basées en territoire Burkinabé.

A cela ils ont programmé leur action à trois étapes :

-         I-   Intenter à la vie du Chef de l’Etat ;

-         II-  Subversion au sein de la population ;

-         III- Attaque armée contre le peuple de Guinée à partir des points de repères tels que :

a)- le Siège du PUP et son itinéraire pour le plateau.

b)- L’Hôtel BOSSARD situé entre l’Hôtel Cammayenne et le Camp Boiro.

c)- La Case provinciale sur la route de Coyah avant le Km-36 au bord de la route en prévision de son passage pour Gbantama.

d)- Sur la route de Kindia, à Tabily précisément à la place de l’effigie du Président A. Sékou TOURE (réservé pour le relais de l’antenne de transmission de la Radio pour brouiller les émissions de la RTG en faveur d’une station qu’ils vont implantée.

-         Semer des troubles et des pillages dans le pays afin de renverser le Régime légal de la République de Guinée.

Les études sur le terrain sont déjà terminées par des Experts envoyés à cet effet depuis 3 mois.

Continuant sa narration, le sujet affirme avec précision que :

-         La période des élections en Guinée est retenue par Monsieur Alpha CONDE qui séjourne présentement dans l’une des Villas du Président Blaise COMPAORE à Ziniaré, village natal du Président Blaise situé à 35 Km de Ouagadougou.

-         Il précise que les Troupes commenceront à rentrer en Guinée aux environs du 15 Septembre 1998 en passant par N’Nzérékoré pour les 400 hommes basés à 45 Km de Monrovia en pleine brousse sous la tutelle d’un certain PROSPERO.

-         Dans ses explications, il demande à ce que les dispositifs de sécurité soient mis en place avant fin Août 1998 et surtout qu’ils soient rigoureux sur les consignes.

S’agissant des points stratégiques, le sujet a identifié et reconnu :

-         la centrale électrique de Tombo,

-         L’O.R.T.G.

-         L’Aéroport et le Port de Conakry,

-         L’A.P.T.

-         Le Centre Emetteur de KIPE

-         La B.C.R.G. et Trésor,

-         Le Palais Présidentiel.

-         Les ponts isolés reliant Conakry à la Guinée profonde tels que :

Les ponts Kountya et Kassogna.

Précisions que le sujet répondant au  nom de « Julien » serait un homme de terrain ayant participé à plusieurs opérations militaires dans la Sous-région, selon lui.

Dans un exposé clair, il a avoué être satisfait de ce premier voyage de prise de contact avec les autorités Guinéennes qui n’ont rien ménagé pour rendre son séjour agréable ; Il précise que tout cela a été possible grâce à la disponibilité de l’Ambassadeur de Guinée à ACCRA et le Consul Général de la Guinée à BOUAKE qu’il considère des hommes intègres du pays.

Satisfait du concours et de la disponibilité du Secrétaire Général à la Présidence de la République de Guinée et de son Excellence Monsieur le Ministre de la Sécurité, M. Julien déclare que toutes les données obtenues auprès du Dr. Alpha Condé par MOUSSA Commando de Nationalité Burkinabé au sujet des routes de la Guinée sont fausses.

Par contre, il trouve exacte les données sur les points de repères du Chef de l’Etat et les différents points stratégiques indiqués par l’équipe des Experts ayant séjourné en Guinée.

Pour sa part, M. Julien sollicite une protection à l’intérieur et à l’extérieur de la Guinée.

M. Julien a quitté Conakry, le 18 Août 1998 par le vol Air-Guinée à destination d’Abidjan via Bamako où il doit prendre un taxi pour Accra au Ghana.

Fin du Mémo

Dans les jours à venir nous allons fournir la source de ce document tout en publiant d’autres en notre possession.

Document transféré par :

Bah Alpha Boubacar

Louvain, Belgique

Commenter cet article

Athanas Milles 06/01/2015 01:18

L'histoire donnera raison a qui de droit

Athanas Milles 06/01/2015 01:16

Is good