GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Parfum de scandale à la Sotelgui: 2 millions d’euros … à l’eau ?

http://www.webguinee.net/etat/postcolonial/cndd/images/bangoura-mathurin.jpgLe plus distrait - ou le moins exigeant - des consommateurs l’aura remarqué : depuis maintenant un certain temps, l’on assiste à une détérioration progressive de la qualité des services de la Société des télécommunications de Guinée – SOTELGUI -. Tout le monde s’en plaint.

Tout le monde ? Peut-être que non, puisque cette période de contre-performances de la société, curieusement, semble propice à d’autres performances qui, à défaut d’améliorer la situation générale de la boite, confortent bien de situations individuelles. La dernière en date ? Juin 2009, la SOTELGUI signe un contrat avec une société installée à Tunis (Tunisie) dénommée Communications Services Africa – CSA -.

Cette dernière, selon les termes dudit contrat, devrait assurer la ‘’fourniture et l’installation d’un réseau de télécommunication pour la couverture en téléphonie « accès universel » de la région de Kanfarandé’’. Avec comme coût total de la prestation un peu plus de 4,7 millions d’euros. Le 29 juin 2009, le président directeur général de CSA, Jacques Hurel, adresse au directeur de la SOTELGUI la facture de l’acompte que cette dernière devait payer conformément au contrat : près de 2 millions d’euros (1.916.867,74), représentant 40% du montant total. Quelques mois plus tard, après que l’actuel directeur Guy Abraham Coumbassa ait succédé à Thierno Diallo, la SOTELGUI s’exécute en émettant des ordres de virement portant chacun la somme de 370.000 USD, tous signés le 16 octobre 2009.

Et après, serait-on tenté de répliquer ? La SOTELGUI n’a-t-elle pas fait que respecter les clauses du contrat en aboulant l’acompte prévu ? Dans les faits, les choses ne sont pas aussi simples. Elles apparaissent même gravissimes. En effet, outre que le doute soit permis sur la pertinence d’un tel besoin de la part de la société guinéenne, depuis que l’équivalent en dollars us des quelques 2 millions d’euros ont été virés sur le compte de Communications Services Africa, on n’a toujours rien vu arriver. Même pas le plus petit équipement, encore moins un quelconque déploiement de la société tunisoise sur le terrain. C’est tout simplement comme si le partenaire de la SOTELGUI s’était volatilisé dans la nature. Et le plus curieux, c’est que du côté guinéen l’on ne semble pas pour le moins préoccupé par une telle situation. Et pour cause !

D’après certaines sources proches du ministère chargé des Télécommunications, l’empressement de la tutelle à diligenter le dossier en exerçant une grande pression sur le directeur Coumbassa ne serait pas fortuit. Vrai ou faux, l’on ne peut que reconnaitre qu’il existe des ‘’coïncidences’’ quelque peu troublantes. Comme ce lien étroit entre Jacques Hurel, le PDG de CSA, et le patron du club français de ligue 1 le Mans. Ce dernier, Henri Legarda, lui-même ‘’ami’’ du manager de football Amadou Diaby que l’on voyait un peu trop fréquemment dans le bureau du ministre … Mathurin Bangoura ! ‘’L’ami de mon ami …’’.

En tout cas, le président Henri Legarda a fait preuve d’une grande générosité, le 11 juillet dernier, en invitant en France, et surtout en prenant en charge les frais de transport et d’hébergement de Mme Bangoura Henriette Tolno ainsi que ceux de ses six enfants !
Un tas de foin où il ne serait superflu d’aller fouiner …
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article