/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

http://www.tamtamguinee.com/images/rub17/calb1972Ibrahima_Fofana_1_jpg.jpg

 

A la pointe de tous les grands combats syndicaux, il fut l’un des meneurs de l’insurrection populaire contre le régime du général Lansana Conté en 2007, et qui s’était soldé par le massacre de plus de 186 civils selon des ONG.

Le combat de docteur Ibrahima Fofana s’est brusquement arrêté, à la suite d’un accident de circulation, aux environs de 21h vendredi.

 

Selon les témoignages, docteur Ibrahima Fofana, des responsables gouvernementaux et d’autres syndicalistes, étaient en route pour la ville minière de Fria, à 200 km de Conakry, lorsque le véhicule qui le transportait, a foncé sur un manguier, après avoir raté un virage.

 

Outre le Dr Ibrahima Fofana, l’accident a emporté la secrétaire générale de la Confédération des syndicats libres de Guinée, Magbé Bangoura, et le journaliste de la Radio-télévision guinéenne (RTG), Aboubacar Lansana Camara.

Le Dr Ibrahima Fofana se rendait à Fria pour des négociations avec des grévistes de la plus grande industrie minière du pays, l'usine d'alumine exploitée par le groupe russe Rusal, selon une source policière.

 

Figure emblématique du syndicalisme africain, le docteur Ibrahima Fofana a mené sans répit, et le plus souvent au prix de sa vie, le combat pour le changement en Guinée.

C’est en janvier et février 2007, que le Dr Fofana et sa camarade de la CNTG, Hadja Rabiatou Sérah Diallo, l’actuelle présidente du CNT, ont inscrit les plus belles pages de l’histoire du syndicalisme guinéen.
Une grève générale qu’ils dirigent, pour exiger du général Lansana Conté malade, de se retirer du pouvoir, tourne à une insurrection populaire contre le régime.

 

Menacés de mort par le général Lansana Conté, les deux leaders de la contestation sociale sont brièvement arrêtés et tabassés par des militaires. Mais ils ne cèderont pas.

Malgré la répression, le général Lansana Conté, affaibli, sera contraint de céder la presque totalité de son pouvoir, à un Premier ministre de consensus, désigné par les syndicats.

Le Dr Ibrahima Fofana termine son combat, à deux mois de l'élection présidentielle, censée sortir la Guinée de l’une des plus graves crises de son histoire.

 

A 57 ans, le Docteur Ibrahima Fofana était le Secrétaire général de l'Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG). Certains Guinéens voyaient en lui un possible candidat indépendant à l'élection présidentielle prévue le 27 juin.

Commenter cet article