/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

Le froid glacial qui a déjà tué quelque 540 personnes en une dizaine de jours persiste en Europe. Sur le Danube, principale voie navigable du continent, le trafic fluvial était interrompu vendredi 10 février sur des centaines de kilomètres en Autriche, Croatie, Serbie et Bulgarie.

Des blocs de glace atteignant 50 cm d’épaisseur flottent à la surface du Danube, paralysant la circulation sur la principale voie navigable commerciale d'Europe. Sur ordre des autorités, le trafic était toujours interrompu vendredi en Autriche, en Croatie, en Serbie, en Bulgarie et en Roumanie. La Hongrie a annoncé à son tour qu’elle prenait la même mesure. A Belgrade, les pouvoirs publics ont annoncé avoir abandonné pour l'instant l'option d'utiliser des explosifs pour dégager la glace.

Froid glacial, abondantes chutes de neige et vents violents persistent en Europe. Selon les prévisionnistes météo, le phénomène menace de s'aggraver encore ce week-end, alors que la vague de froid a déjà tué quelque 540 personnes en une dizaine de jours.

En France, le phénomène persiste depuis onze jours. Au moins une douzaine de personnes sont mortes en lien avec les basses températures. Vendredi, 55 départements étaient toujours placés en vigilance orange « grand froid », trois autres (Bouches-du-Rhône, Var et Haute-Corse) en vigilance orange « neige ».

Trente-sept décès dans les Balkans

En Ukraine et en Pologne, pays les plus touchés, on déplore au total plus de 200 morts. Le bilan s'est encore alourdi en Roumanie, passant à 57 morts, selon le ministère de la Santé. Seize personnes sont mortes au cours des dernières 48 heures. Quelque 23 000 personnes étaient isolées dans l'est du pays, leurs provisions de nourriture et d'eau menaçant de s’épuiser.

Deux nouvelles victimes du froid ont été enregistrées en Serbie, portant à 37 le nombre de décès dus aux intempéries dans les Balkans depuis la semaine dernière. Pour l'ensemble de la Russie, le froid a tué 46 personnes depuis début février. A Moscou, onze personnes ont péri depuis le début du mois dans des incendies provoqués notamment par des appareils de chauffage défectueux, soit le double comparé à la même période de 2011.

Enfin, aux confins de l’Asie, la vague de froid a fait cinq morts à Bakou, en Azerbaïdjan. Les autorités ont annoncé vendredi la mise en place de plusieurs postes de secours pour les sans-abri dans la capitale, une première depuis la Seconde Guerre mondiale.

Commenter cet article