/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba&afp

Des violences ayant opposé des membres des communautés chrétienne et musulmane à N’Zérékoré (extrême est de la Guinée) ont fait "un mort, deux disparus et 29 blessés" hier et aujourd'hui, a annoncé une source policière sur place jointe au téléphone de Conakry.

"Huit des 29 blessés sont dans un état jugé préoccupant", selon la même source policière à N'Zérékoré, principale ville de la Guinée forestière, située à 1.0O0 km de Conakry.

Ces informations ont été confirmées ce soir par la télévision d'Etat, sans plus de précisions.

Depuis la fin de l'après-midi, la situation est redevenue calme, ont dit des témoins, même si des tirs sporadiques étaient entendus à la nuit tombée.
Un couvre-feu a été établi de 19H30 (heures locale et GMT) à 05H00.

L'ancien gouverneur de N'Zérékoré, l'actuel ministre de l'Agriculture, le colonel Boureima Condé, est arrivé sur place samedi après-midi, avec une importante délégation gouvernementale, d'après la télévision d'Etat.

Samedi, des affrontements, à coups de bâtons et de pierres, se sont produits quand des musulmans s'étaient rassemblés pour aller ouvrir une mosquée fermée par les autorités locales, du fait de la tension entre les deux communautés depuis la fin janvier.

.

Commenter cet article