GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Vote des Guinéens de l’extérieur : tapage douteux.

Ainsi donc, MM. Alpha Condé et Sidya Touré seraient de parfaits « idiots » de la famille. Ils ont à l’extérieur du pays, un potentiel indiscutable de voix électorales. Ils le savent. Leurs déplacements en Europe et ailleurs le leur confirment.

Mais, en « parfaits imbéciles », ils auraient quand même décidé d’interdire à leurs probables futurs électeurs de voter pour eux, le moment venu. Ah les « idiots » !

Et en grand « Seigneur » de la Démocratie, M. Cellou Dalein DIALLO, par l’intermédiaire de ses porte-voix , à mon avis maladroits, s’est chargé de punir ces « Diaspos » anti diaspo qui veulent priver les citoyens guinéens résidant à l’extérieur du pays, de leur droit de vote.

En un mot, l’incarnation des Vertus civiques et démocratiques-entendez M. Cellou Dalein DIALLO et l’U.F.D.G.- contre les « vilains tyranneaux » de village que seraient Sidya Touré et Alpha Condé, avec bien entendu, leur parti respectif (U.F.R. et R.P.G.) devenus soudain, des organisations totalitaires. Un Intelligent, contre deux idiots. Fantastique ! M. Cellou Dalein DIALLO est un homme heureux, à un détail près.

De quoi s’agit-il ?

Une élection présidentielle prévue pour juin et juillet prochains. Le président de la C.E.N.I. fait état de certaines imperfections concernant le recensement des Guinéens de l’Extérieur, comme ceux de l’Europe et des U.S.A. Tous les arguments du président de la C.E.N.I. ne sont pas tous forcément farfelus, loin de là.

M. Cellou Dalein DIALLO et son parti, l’U.F.D.G. suggèrent aussitôt de ne faire voter que les Guinéens de Côte d’Ivoire, du Sénégal, d’Angola, du Gabon…, à l’exclusion de la diaspora occidentale (Europe et U.S.A.).

Intrigués par cette surprenante suggestion, MM. Sidya TOURE et Alpha CONDE s’étonnent qu’on veuille fabriquer soudainement deux catégories de Guinéens de l’extérieur : ceux qui auraient le droit de voter et ceux qui en serait privés. Ne trouvant pas cette proposition équitable, les deux « idiots », Sidya et Alpha s’y opposent. Ils font savoir que ce qui serait juste, c’est le vote de tous les Guinéens de l’Extérieur. Et si ce n’est pas possible pour tous, y compris pour ceux de l’Europe et de l’Amérique, alors il faut les recenser pour les législatives. Voilà la réalité des faits.

Mais sur les claviers de certains internautes, d’ailleurs toujours les mêmes, cela devient : « les partis qui sont contre le vote de la diaspora… », ou « les non-dits… », ou d’autres titres, tous plus accusateurs les uns que les autres et contre les mêmes candidats. Nos compatriotes auront compris que la campagne électorale a commencé.

Question : pourquoi seuls les Guinéens du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de l’Angola devraient voter alors qu’ils sont vraisemblablement moins recensés que ceux vivant dans le monde occidental? J’ai une petite idée sur la question.

Suggestion : mon ami Dr. Abdoul Baldé m’a suggéré une idée que je vais reprendre à mon compte.

Tous les Guinéens de l‘Extérieur devraient à mon avis, demander, même exiger que les partis auxquels ils adhèrent, ou dont ils sont les sympathisants, inscrivent trois diasporas (1 du continent Africain, 1 l’Europe et 1 de l’Amérique) en position éligible sur leur liste, lors des prochaines législatives.

Ainsi, chaque parti politique ferait élire trois députés capables de lui apporter d’autres expériences. Et la nouvelle assemblée nationale comporterait suffisamment de Guinéens de l’Extérieur. C’est faisable.

Voilà une idée que les « méchants » Sidya et Alpha Condé ne pourront pas interdire, par exemple à l’U.F.D.G. et à d’autres partis.

Mamadou Billo SY SAVANE, (Rouen)
Mon contact : mamadoulinsan@wanadoo.fr

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article