/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par Almamy Kallah Conté

Les élections législatives et présidentielles c’est selon qui s’annoncent et qui seront les véritables élections libres et transparentes dans l’histoire du pays on l’espère, contrairement  à l’apparence qui est bien trompeuse nous réserve biens de surprise. Et pour cause.



Les partis traditionnels qui étaient chacun maitre de  leur région d’origine ont été bouleversés par l’entrée en politique de certaines  personnalités qui pèsent  lourd au niveau des siens. Ils sont à la fois  des anciens commis de l’état, homme d’affaire et opérateur économique.




La donne du vote traditionnel qui consiste donc à croire que  le candidat qui est originaire de telle  ou telle région sortira vainqueur  des urnes de la dite région a changé.


Ce qui fait dire à certains observateurs  de la société guinéenne que les voix se partageront et que seuls les partis politiques qui se regrouperont en alliance pourront vaincre.


 C’est justement conscient de cette réalité que le parti politique FUDEC de l’ancien premier ministre François Lounceny  Fall et le parti NGR, Nouvelle Génération pour la République de l’homme d’affaire guinéen reconvertis en politique, Ibrahima Abé Sylla se sont donnés la main, a appris Guineelive de source proche  de M.Fall.
Une réunion a même eue mardi dans ce sens entre les  états majors des deux partis, a indiqué la même source. Et même le RPG du professeur Alpha Condé qui était jusque là fermé à toute alliance a fait un pas semble t-il  la semaine écoulée vers d’autres  formations politiques. Il en est de même pour le président de l’UPR, Bah Ousmane avec son ANR, entendez alliance nationale pour le renouveau qui regroupe une quarantaine de partis politique.




Autant dire que  désormais dans la politique en guinée, l’heure de se rétracter derrière ses parents, sa région ou encore des personnes  est révolu.
Il est donc impératif pour les partis politiques d’aller vers  d’autres formations politiques pour être plus fort. Comme pour dire que l’’heure des alliances a sonnée.

Commenter cet article