/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

La représentante de MSF estime 'insuffisants' les efforts dans la lutte contre le SIDA en Guinée - La représentante de Médecins sans frontières (MSF) en Guinée, Corine Benazech, a révèle, vendredi, dans un entretien avec la PANA que 16.000 personnes vivant avec le VIH/SIDA dans le pays, soit 40 pour cent de leur nombre, n’ont pas accès à la prise en charge médicale.

La patronne de MSF-Guinée qui soigne 6.000 patients, notamment à Conakry et Guéckédou (Sud), a indiqué: 'beaucoup reste à faire malgré la volonté politique affichée et les efforts fournis dans le cadre de la lutte contre le VIH/SIDA en Guinée, dont le taux de prévalence est estimé à 1,5 pour cent'.

Les 16.000 patients n’ayant pas accès à la prise en charge médicale, précise-t-elle, ont été recensés lors d’une Enquête nationale effectuée en 2011.

Mme Benazech affirme que seul un enfant sur six a accès aux traitements et la situation chez les femmes enceintes n’est pas aussi reluisante dans la mesure où plus de la moitié d’entre elles n’ont pas accès au programmes de prévention de la transmission de la mère à l’enfant.

'Les équipements et autres appareillages servant aux analyses biologiques primordiales, notamment le comptage CD4 qui permet de mesurer l’efficacité du système défensif de l’organisme des malades et d’évaluer la charge virale chez les patients sont insuffisants', souligne le médecin et ajoute que les chiffres ne sont pas disponibles à son niveau.

En dépit de ces insuffisances, reconnait-elle, le financement national dans la lutte contre la pandémie est passé de 2,66 pour cent en 2010 à 4,24 pour cent en 2011.

Selon le Rapport national de 2011 sur la riposte contre le SIDA, les principaux acteurs qui financent la prise en charge des patients sous traitement sont le Fonds mondial pour 54 pour cent et MSF pour 28 pour cent.

Commenter cet article