/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

 

Peu avant de quitter Conakry pour le sommet extraordinaire des chefs d’Etat sur la crise au nord Mali et en Guinée Bissau, le Président de la République de Guinée, Alpha Condé a reçu mercredi en privé le chef de fil de l’opposition guinéenne et président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Mamadou Cellou Dalein Diallo en présence de l’ancien premier ministre François Loucény Fall et le porte-parole de la présidence, Kiridi Bangoura. Les discussions ont essentiellement portées sur le blocage politique que traverse actuellement la Guinée.


Pendant plus deux heures, le chef de fil de l’opposition guinéenne a expliqué de long en large au président de la République les revendications de l’opposition avant la tenue des élections législatives. Des revendications axées sur la problématique au sein de la commission électorale nationale indépendante (CENI) avec l’opposition qui demande le départ de son président et la recomposition de cette institution mais aussi et surtout la révision du fichier électoral et la représentativité des différents partis politiques au sein des différents démembrements de la CENI à l’intérieur du pays.

Cellou Dalein a profité de l’occasion pour signifier à Alpha Condé le risque que cour la Guinée si la Commission électorale nationale indépendante (CENI) actuelle organise les prochaines législatives.
En réponse, le président Alpha Condé a renouvelé son intention d’organiser des élections libres, crédibles et transparentes contrairement aux affirmations de l’opposition qui l’accuse de vouloir organiser une mascarade électorale avant de demander à Cellou Dalein Diallo de déposer ses revendications auprès de son porte-parole Kiridi Bangoura..

Après cet entretien en privé de plus de trois heures d’horloge, le chef de fil de l’opposition affirme qu’il a pris acte des intentions du président Alpha Condé mais, qu’il le jugera aux actes. 

 

koaci.com

Commenter cet article