/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

Les pompistes guinéens ont déposé un préavis de grève auprès de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG), dans lequel ils menacent de débrayer à compter du lundi 16 janvier, a-t-on appris de source syndicale.

Les pompistes réclament une revalorisation de leurs salaires, qu’ils jugent dérisoires.

Un pompiste touche environ 300.000 francs guinéens (30 euros) par mois, selon Amara B, travaillant dans une station service de la capitale.

La dernière grève des pompistes date de juillet 2009.

Des négociations entre les sociétés pétrolières et le mouvement syndical avaient favorisé la reprise du travail dans les stations services. Mais une source syndicale a confié à Xinhua que ces négociations n’avaient pas abouti à une amélioration des conditions de travail et de vie des pompistes.

Cette fois-ci, les pompistes reviennent à la charge, dans l’ espoir de trouver satisfaction à leurs revendications.

Afin d’éviter qu’un mouvement de grève des pompistes ne vienne perturber les activités dans le pays, la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG), serait entrain de convaincre ceux-ci, à ne pas mettre leur menace à exécution.

Des négociations pourraient débuter à partir du 17 janvier, autour de la plate-forme revendicative des syndicats, a-t-on appris de bonnes sources.

Les rumeurs autour de la grève des pompistes ont poussé ce samedi de nombreux automobilistes à prendre d’assaut les stations services de Conakry, pour s’approvisionner en carburant.

Commenter cet article