/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

 

Quarante huit heures après avoir empêché l’opposition de tenir son meeting au stade de Bonfi dans la commune de Matam et les violences qui ont suivies cet empêchement tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays notamment à Kouroussa, le Rassemblement du peuple de Guinée(RPG) du président Alpha Condé parle de provocation. Une provocation orchestrée par les membres du collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et ceux de l’Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP).

Cette accusation a été portée par Lansana Komara secrétaire administratif du RPG que nous avons rencontré ce lundi après midi en ces termes : « Comme tous les samedis nous étions comme d’habitude en pleine réunion lorsque nous avons vu pleuvoir sur nous des pluies de pierre. Nous avons eu 18 blessés qui sont actuellement à hôpital Donka en plus des véhicules ont été caillassés » précise t-il avant d’insister : « Nous avons saisir la justice pour porter plainte. Les auteurs de cette attaque sont tout simplement des loubards formés par l’opposition. Je ne veux pas parler des militants car, cette opposition (Collectif et ADP) n’a plus de militants » termine t-il.

Aussitôt cette accusation, nous avons rencontré le président des nouvelles forces démocratiques (NFD) et membre du collectif et de l’ADP Mamadou Mouctar Diallo pour la réponse de l’opposition. Mouctar Diallo affirme haut et fort que : « Le RPG d’Alpha Condé est un parti qui est expert dans l’art de l’intoxication et du mensonge donc, qu’il arrête de continuer à faire croire que leur mensonge peuvent passer. Jamais, nous n’avons prôné la violence et nous ne le feront pas » précise t-il, avant d’ajouter : « le RPG n’a pas pu digérer le succès de la mobilisation de l’opposition et il fallait essayer de ternir l’image de l’opposition par ce montage de provocation et cela est un signe qui montre suffisamment que le pouvoir est aux abois ».

 

koaci.com

Commenter cet article